Découvrir et visiter Douarnenez

Découvrir et visiter Douarnenez, la ville maritime aux trois ports

 

Située dans cette baie magnifique, l’histoire de Douarnenez, terre de Cornouaille, débute au 12ème siècle où il est dit que la parcelle de Douarnenez dépendait fortement du prieuré de l’île Tristan. De là, viendrait le nom que nous lui connaissons, Douar an Enez, qui signifie Terre de l’île.

 

Douarnenez a vu une croissance progressive au fur et à mesure des années. Cependant, la renommée que nous lui connaissons provient de l’industrie de la pêche et plus particulièrement celle de la sardine. Il en découle ainsi, une activité que beaucoup d’entre vous consomment régulièrement, la conserve. Grâce à cette industrie, Douarnenez voit sa croissance économique exploser durant le 19ème siècle.

 

La première conserverie date de 1853 et se visite toujours. L’univers marin s’est développé au fil du temps, en témoigne aujourd’hui les quatre ports : le Port-Rhu, le Port de plaisance et le port de pêche du Rosmeur.

Le côté maritime fait partie intégrant dans le visage de la ville, avec ses maisons anciennes, des petites maisons de pêcheurs, églises et autres ateliers dans une atmosphère unique.

 

 

 

Les plages de Douarnenez et ses alentours

 

Au niveau du centre de Douarnenez, vous trouverez deux plages :

  • La plage Des Dames : plage typique du centre-ville de Douarnenez, elle est bien protégée du vent et fait face à l’île de Tristan.
  • La plage de Pors Cad : située à droite de la plage Des Dames.

Ces deux plages sont non surveillées.

 

En allant vers le quartier de Tréboul, ce sont deux autres plages qui vous attendent :

  • La plage des Sables Blancs : surveillée en juillet et août, elle est facile d’accès. Les activités nautiques y sont nombreuses. Vous pouvez louer kayak, planche à voile entre autre. Pour les personnes à mobilité réduire, des « tiralo » sont disponibles pour un accès à la mer facilité.
  • La plage Saint Jean : difficile d’accès mais avec sûrement la plus charmante.

 

Enfin, au niveau du quartier de Ploaré, la plage du Ris. Interdite à la baignade, elle offre néanmoins une superbe vue sur Douarnenez et est idéale pour des balades.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Mily 🌙 (@madchinook) le

 

 

Que faut-il découvrir sur Douarnenez et ses environs ?

 

 

Entre vos escapades sur la côte et l’île Tristan en passant par la découverte du patrimoine architectural et culturel, Douarnenez ne vous laissera pas indifférent. En voici une sélection :

 

L’île Tristan

 

Pour commencer, l’île Tristan, située à 50 m de Douarnenez. Ce lieu emblématique offre une richesse de patrimoine importante au regard de la taille de l’île.

Cette île légendaire tient son nom de l‘histoire entre Tristan et Iseult, deux amants follement amoureux. Tristan dû se cacher toute sa vie du roi Marc’h qui était alors fiancé avec Iseult. L’histoire se termina donc sur cette île où leur tombe se trouverait sous deux arbres. Mais l’île est aussi connue pour avoir hébergé le brigand de la Fontenelle.

Longtemps occupée et cela dès la période gallo-romaine, elle fût une position stratégique. Aujourd’hui, c’est un lieu de villégiature recherché. Vous y trouverez un jardin exotique aménagé par les Richepins. Autrement, deux bâtiments attireront votre œil, le premier concerne les ateliers de l’ancienne conserverie et la deuxième concerne également la conserverie même pour la partie administrative.

De plus, depuis 1934, l’île est classée espace naturel protégé, sous la propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1995. Une antenne du Parc Marin d’Iroise y est présente depuis 2010.

 

L’île est visitable toute l’année et est accessible à pied lors des fortes marées.

 

Île de Tristan - Douarnenez

 

 

Le Port-Rhu (Port-Musée)

 

Se balader au ria du Port-Rhu, c’est remonter le temps, dans l’ancien port de commerce.

Ancien port de cabotage de Douarnenez, il se situe juste en face de l’île Tristan. Lieu idéal pour faire de longues promenades le long des quais et découvrir tous ces bateaux, une halte par le Port-Musée est un incontournable de Douarnenez. Il s’agit d’une invitation à découvrir ces cultures maritimes d’Europe, d’Asie, d’Océanie ou d’Afrique, le patrimoine et les navires traditionnels.

Parmi l’ensemble de bateaux à quai, vous pourrez visiter que quatre. Enfin, l’été, diverses animations vous sont proposées pour découvrir le savoir-faire des marins.  

 

Port-Rhu à Douarnenez
Franck

 

 

Le port de pêche du Rosmeur

 

Ce vieux port, aujourd’hui piétonnisé, a été la base pour les chaloupes sardinières. On y trouvait jusqu’à près de 400 chaloupes sardinières au 19ème siècle. À présent, les bateaux de pêche sont dans le nouveau port de pêche.

Le port est devenu est lieu de passage pour les touristes comme pour les locaux, invitant à la détente autour d’un verre en terrasse. La vue y est magnifique sur les falaises au fond de la baie de Douarnenez.

 

Port du Rosmeur
Philippe Doucet-Azoulay

 

 

Site Naturel des Plomarc’h

 

Situé sur les hauteurs de Douarnenez, ce site naturel s’avère être parfait pour de belles promenades. À la clé, une visite exceptionnelle sur le patrimoine architectural, archéologique et naturel.

Sur votre chemin, vous découvrirez de vieilles maisons typiques des habitats traditionnels bretons. Vous verrez également les cuves à garum, un des plus importants sites industriels gallo-romains du Nord de l’Europe. Les lavoirs vous rappelleront la vie d’autant. Enfin, après un dédale parmi les chemins, vous tomberez sur une aire de jeux pour les enfants.

La vue sur la baie et le port Rosmeur y est splendide. Parfait pour vous ressourcer face à la mer.

Pour approfondir vos connaissances, nous vous conseillons de faire cette balade de manière commentée pour vous laisser porter dans les nombreuses légendes avec un guide. Pour plus d’informations sur cette balade commentée, cliquez ici.

 

Le Garum Site de Plomarc’h à Douarnenez
Guy Fogwill

 

 

La Chapelle Saint-Michel

 

Chapelle érigée en l’honneur de Michel le Nobletz, missionnaire breton qui séjourna sur Douarnenez. Selon la tradition, cette Chapelle serait construite sur l’emplacement de sa maison alors que ce n’est pas le cas. Elle a été construite juste à côté.

 

 

Tréboul

 

Il est important d’évoquer Tréboul, car la cité fût anciennement le port de pêche de Douarnenez. Aujourd’hui, elle est surtout connue comme station balnéaire. Un centre de Thalassothérapie se situe notamment au niveau de la plage des Sables Blancs.

Pensez donc faire un détour par Tréboul et découvrir ses ruelles étroites aux maisons fleuries pour ressentir toute l’authenticité de la cité.

 

Tréboul, ancien port de pêche de Douarnenez
Pierre-Yves CAUDAL

 

 

Où se restaurer à Douarnenez ?

 

Ces escapades vous creuseront l’estomac. Et dans le Finistère, ce ne sont pas les spécialités qui manquent. Que vous soyez plutôt mer ou terre, venez goûter aux différentes saveurs du terroir local et de la gastronomie bretonne. Vous dégusterez plateau de fruits de mer, homard, langouste, crêpes et cidres et pour la touche sucrée, Kouign-amann, gâteau breton et palet breton au bon beurre frais.

Pour ce faire, vous trouverez une liste exhaustive des lieux de restauration sur la page de Douarnenez-Tourisme, au lien suivant : https://douarnenez-tourisme.com/a-voir-a-faire/ou-manger/.

 

 

Où dormir à Douarnenez ?

 

Après vos différentes visites mêlant balades et randonnées à la découverte de la faune, de la flore, du patrimoine religieux et culturel, il est temps de vous reposer pour une ou plusieurs nuitées. Ainsi, plusieurs commodités s’offrent à vous :

  • Hôtels
  • Résidences
  • Campings
  • Chambre d’hôtes
  • Hébergements insolites
  • Location meublée

 

Découvrez la liste exhaustive des différents hébergements sur Douarnenez à cette adresse : https://douarnenez-tourisme.com/votre-sejour/ou-dormir/.

 

 

Se rendre sur l’île de Sein au départ de Douarnenez

 

Quotidiennement, des départs sont assurés par la compagnie maritime Penn ar Bed pour l’île de Sein au départ d’Audierne. Cependant, lorsque les conditions météorologiques ne s’y prêtent pas, la traversée se fait au départ de Douarnenez. Comptez alors environ 2h de traversée au lieu d’une heure au départ d’Audierne.

Vous retrouverez plus d’informations sur le site de Penn ar Bed, en cliquant ici.